Amnesty International /\ Shazam aide à briser la loi du silence !

Amnesty International s’appuie sur La Chose pour signer une de ses opérations les plus impactantes en terme de réalisations.

Ne perdons plus de temps...

Ne perdons plus de temps...

Nous avons eu droit  récemment à l’usage des smartphones et des réseaux sociaux pour des concours, des chasses au trésor, des campagnes de sensibilisation, ou autre. Un nouvelle utilisation des applications nous montre que les créatifs ne sont pas prêt d’arrêter de nous surprendre !

Avec la participation de Shazam, dont tous les possesseurs de smartphone connaissent l’existence (cette application permet de reconnaitre n’importe quelle chanson en l’écoutant seulement quelques secondes…), l’Organisation qui lutte pour défendre les droits humains incite à la signature de pétition. En effet, quand le programme ne reconnait pas le titre écouté ou ne peut pas le détecter, une mention spéciale est affichée « Valentina Rosendo Cantu (et bien d’autres victimes) ne pouvait pas se faire entendre non plus. Agressée par des soldats, elle a déposé plainte mais les autorités ont refusé d’enquêter. » vous incitant à signer une pétition. A chaque nouveau signataire, une nouvelle note de musique se trouve révélée sur le site de l’ONG pour aller jusqu’à proposer un titre composé par Yael Naim.

Cette opération simple en apparence a permis une croissance de 500% du nombre de signature en comparaison de la même période l’an dernier. Cela s’est traduit par la signature de plus 150 000 personnes. Espérons que les victimes puissent enfin faire entendre leurs voix…

Image de prévisualisation YouTube